Au secours !

par Caro - 2 commentaires
Tags : musique, paroles, lofofora

Lofofora - "Au secours" Lofofora - "Au secours"

Quand j'étais en 1ère Littéraire, comme vous tous, j'ai dû apprendre les figures de style.

A cette époque, mon génial prof de français nous a demandé de les apprendre en cherchant dans la publicité et les paroles des chansons qu'on aimait.

Je ne saurai dire si c'est grâce à lui que j'ai fait des études en actions publicitaires, comme je ne saurai dire si c'est grâce à lui que mon meilleur pote de l'époque a sauté sur cette occasion pour me présenter un groupe awesome :

LOFOFORA

Je ne vais pas forcément disserter sur la bande à Reuno dont je suis immensément fan encore 12 ans après. On n'entend pour le moment plus grand chose sur Lofo malheureusement... (mais en cas d'actu vous en serez les premiers informés).

Par contre, ma petite mémoire, elle, a bien enregistré tous les textes et elle les ressasse sans cesse. (Allitération en "S"... et ouais les gars...)

J'adore beaucoup trop. (Hyperbole. Wouh!)

Autant sur le fond, que sur la forme (le Fond et la forme, génial 4e album du groupe).
Bref, ce que je propose là, c'est que, de temps en temps, quand je n'aurai pas forcément le temps d'écrire sur mes dépravations du week-end ou de mettre tous les fruits dans le même panier, je vous donnerai l'occasion de lire quelques paroles.

Alors c'est pas du Verlaine (Litote héhé... Bon ça va j'arrête.), je préviens de suite, mais c'est quand même hyper bien foutu (comme t'as déja bien capté, j'ai eu 18/20 pour les figures de styles, accroches-toi bien à ta chaise à roulette) et ça mérite votre attention.

Je sais d'avance que 75% d'entre vous détesteront cette musique. Mais lisez.
Ca sent la révolte, c'est hargneux, mais c'est beau.
Enfin c'est mon image du beau.

Enjoy.

 

Regarde tomber les étoiles !
Plus un instant à laisser filer
Chaque minute est comptée
Chaque halte est une insulte
A la spirale qui nous avale
Rien ne s'installe à jamais
C'est mauvais de s'attacher
Sachez, la prochaine seconde
Est déjà un autre monde en plein élan
Poussé en avant, quoi qu'il advienne
Le train n'attend pas ceux qui arrivent à la traîne
Le vent emmènera ceux qui n'en valaient pas la peine
Et balaye les mares de sang saignées aux quatre veines

Regarde tomber les étoiles !
Nous voulons toujours plus d'images
Plus de mouvements, de sons
Qu'on nous mente on s'en fout
Nous voulons le frisson de l'émotion
Même sous la forme d'un opéra-savon
Profitons-en, pendant qu'il est temps
Nous savons qu'après la pluie viendront l'orage et les glaçons de l'hiver
C'est écrit par les sages depuis des millénaires
Sur des manuscrits jaunis, oubliés sous la poussière
Que font les murs quand ils tremblent
On n'a plus qu'à se taire. Et pleurer,
Se terrer, apeurés et prier, espérer, et rester asphyxiés

Et chacun se débat pour dévorer sa part
S'inviter au dernier festin des porcs
Avant qu'il ne soit déja trop tard
Avant que l'on admette enfin qu'on avait tort
Et pleurer, se terrer apeurés, et prier, espérer, et rester asphyxiés

Lorsqu'il ne sera plus temps de courir aussi vite
Aurons-nous le pouvoir de repousser les limites ?
Quand de sombres nuages obscurciront le ciel
Sera-t-il encore temps de songer à l'éveil ?

Quand on aura sali toute l'eau des rivières
Pourrons-nous encore revenir en arrière ?
Quel sera alors notre ultime recours
Vers qui se tourner pour appeler au secours ?
Quel sera le poids de tous nos beaux discours
Lorsque nos utopies seront pendues haut et court ?
Reste l'animal qui appelle au secours

Et j'appelle au secours
Et j'appelle au secours

Suis-je donc un monstre
Une raclure, une erreur de la nature ?
Le fruit trop vert ou trop mûr d'une humanité immature
Une créature instable saturée de données
Jetée en pâture aux valeurs d'une culture erronée
Un être irraisonné après deux millions d'années
Dressé sur ses deux pieds, passés à piétiner
Deux mains faites pour construire des machines à détruire
Une bouche pour mentir et appeler :

AU SECOURS

(Dur comme fer - 1999)

A propos de Caro

Caro
- Citation favorite : "restons cool, souples et parfumés"
- J'aime le Gü, Phil Anselmo et Jack Daniels
- Je n'aime pas les champignons, la country et les crapauds.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Caro

Caro

C'est vraiment très formateur les textes de Lofo pour cet exercice.

J'en ai cherché très peu dans la pub à l'époque et il n'y avait que les 2 premiers albums (je suis vieille), mon prof avait été impressionné et m'avait demandé de lui prêter les CD.
C'était donc l'album éponyme et "Peuh!" qui sont génialissimes !

Méthode d'apprentissage à transmettre aux générations futures! ca les changera de Colonel Reyel....

Dieselle

Dieselle

Patience, ils vont bientôt sortir un nouvel album! J'espère qu'il enverra du steack ! (j'ai été un peu déçue par Mémoires de Singe). En tout cas pas étonnant que tu maîtrises les figures de style maintenant héhé

Pour poster un commentaire identifiez vous , créez vous un compte ou Connectez vous

Vous pouvez aussi simplement utiliser le formulaire ci dessous.
captcha Changer le texte
Valider
"ça prend 3 minutes, ça se fait en 2 secondes."

Chez Doing, on réfléchit avant de parler... enfin pas toujours.

Auteurs

Votre site internet professionnel à partir de 270€

Réseaux